Retour à la liste

La Fondation Afnic pour la solidarité numérique annonce ses lauréats 2017

11 janvier 2018

Suite à un appel à projets lancé en février dernier, la Fondation Afnic pour la solidarité numérique a présenté ses 35 lauréats 2017 lors de sa journée annuelle le 14 décembre.

 

Suite à un appel à projets lancé en février dernier, la Fondation Afnic pour la solidarité numérique a présenté ses 35 lauréats 2017 lors de sa journée annuelle le 14 décembre, en présence de Jean-Michel Hubert, Président de son comité exécutif, Emmanuel Sartorius, Président de l’Afnic et de Pierre Bonis, directeur général de l’Afnic

Avec plus de 300 candidatures reçues (+16% par rapport en 2016), le deuxième appel à projets de la Fondation Afnic pour la solidarité numérique a connu un grand succès. Celui-ci s’adressait aux organismes, associations et coopératives exerçant une activité d’intérêt général, à but non lucratif et répondant à au moins un des objectifs suivants :

  • le numérique pour renforcer la cohésion sociale
  • la formation pour le développement d’un Internet solidaire
  • la transformation des organisations et des lieux
  • le numérique au service des mutations sociétales
  • le numérique au cœur de la transformation des mécanismes de solidarité

 

Les chiffres clés de l’appel à projets 2017 :

  • 321 candidatures reçues pour 309 structures et projets éligibles
  • 88% des candidatures portées par des associations
  • 230 dossiers de demandes de subventions déposées
  • 80 dossiers instruits pour 35 projets retenus
  • 12 territoires représentés : 11 régions métropolitaines + la Nouvelle Calédonie
  • 560 000 euros de soutiens attribués pour les projets 2017

Les 6 lauréats « coups de cœur » de 2017

Parmi les 35 lauréats de la promotion 2017, l’Afnic a souhaité mettre en avant 6 projets emblématiques et particulièrement originaux en leur décernant un coup de cœur :

  • Cyber tribu : connecter les îles par l’association Jeunesse Informatique

Ce projet a pour but de consolider et de pérenniser la premiere cyber tribu des Iles Loyauté, au large de la Nouvelle Calédonie. Il prévoit l’ouverture d'une nouvelle cyber-tribu sur l'île de Lifou à MOU et la mise en réseau avec le programme de coordination des Cases Numériques du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Ses objectifs sont la montée en compétences des animateurs et la création d'ateliers multimédias innovants au bénéfice du grand public.

Ce projet œuvre à l’intégration de la langue des signes française sur les sites Wikimédia. Il s’agit d’offrir en libre accès et sous licence libre les vidéos de signe du projet Elix et de créer un outil permettant d’accéder aux signes et définitions des mots. Cet outil permettra de visualiser dans une infobulle au sein même des articles Wikipédia et Wiki dictionnaire le ou les signes d’un mot.

e-Mnémo'Stimul vise à étendre les ateliers mémoire jusque-là développés sur l'agglomération de Tours à l’ensemble du département de l’Indre-et-Loire en développant un concept d’animation à distance tout en conservant les valeurs de lien social, d’échange et de partage du projet associatif.

Cette initiative pour objet de faciliter l’accès au foncier pour les paysans en recherche de terres, en rendant visibles les opportunités foncières au plus près des territoires. C’est une cartographie citoyenne participative de repérage de terres agricoles qui servira de support de dialogue à l’échelle des territoires pour la protection du foncier agricole sur les territoires.

Ce projet propose une approche ludique de l’Histoire pour redonner vie aux résistants détenus à la prison de Fresnes sous l'Occupation par un dispositif Trans média innovant (expérience immersive, spectacle interactif, carnet génératif). Outre l’immersion sur le web et le spectacle interactif, il se décline en workshops, publication, travaux de recherches et débats.

Territoire Numérique Apprenant adapte les espaces et construit au sein du Tiers Lieu de Limoux un parcours d'apprentissage numérique avec et pour les lycéens et étudiants en BTS. Ce projet crée le lieu de la coopération entre jeunes et professionnels sur des projets concrets et vise l'accès à des filières et à des savoirs indispensables dans la société numérique de demain.

 

« Nous sommes très fiers du succès que rencontre la Fondation Afnic pour la solidarité numérique. Au-delà du nombre de candidatures en augmentation cette année, nous souhaitons souligner la qualité et l’originalité des projets portés qui prouvent que les initiatives de la solidarité numérique apportent des réponses concrètes à des problématiques sociétales très diverses », souligne Pierre BONIS, directeur général de l’Afnic

 

Découvrir l’ensemble des 35 nouveaux lauréats de la Fondation Afnic pour la solidarité numériqu 

 

 

À propos de la Fondation Afnic pour la Solidarité Numérique

Créée en 2015 pour mettre le numérique au service de la solidarité, de l’insertion et de l’inclusion en France, la Fondation Afnic pour la Solidarité Numérique a pour objectif le soutien à toutes celles et ceux qui veulent mettre Internet et ses usages au service d’une société plus inclusive, plus solidaire, et plus égalitaire. Dotée d’un budget de près de deux millions d'euros pour ses deux premières années d'exercice, la Fondation organise son soutien sous forme financière et/ou par un apport d’expertise (soit en participant à une rencontre regroupant des porteurs de projets et des experts, soit grâce à un accompagnement individualisé). Et pour se faire connaître, la Fondation Afnic pour la Solidarité Numérique procède par appels à projets et s'appuie sur les relais associatifs et institutionnels de terrain. Elle permet ainsi l’émergence de nouveaux projets, innovants et exemplaires. En finançant la Fondation grâce aux bénéfices réalisés sur la gestion du .fr, l’Afnic met au service de la communauté Internet locale les revenus générés à travers l’utilisation du .fr, qui est un bien commun à toute cette communauté. Ainsi, l’ensemble des efforts de l’Afnic pour rendre le .fr plus attractif, plus simple, plus compétitif, a un impact direct sur le montant des ressources disponibles de la fondation Afnic.

 

Suite à un appel à projets lancé en février dernier, la Fondation Afnic pour la solidarité numérique a présenté ses 35 lauréats 2017 lors de sa journée annuelle le 14 décembre, en présence de Jean-Michel Hubert, Président de son comité exécutif, Emmanuel Sartorius, Président de l’Afnic et de Pierre Bonis, directeur général de l’Afnic.


Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

Créée en 1997, l’Afnic - Association Française pour le Nommage Internet en Coopération - est une association à but non lucratif. Désignée par l'État pour gérer les noms de domaine en .fr, elle en assure la promotion auprès des entrepreneurs et des particuliers. Gestionnaire historique du .fr avec plus de 3,2 millions de noms de domaine à ce jour, elle se positionne également comme fournisseur de solutions techniques et de services de registre : elle accompagne ainsi 14 projets de nouveaux domaines Internet de premier niveau dont le .paris et le .bzh. L’Afnic est implantée à Saint-Quentin en Yvelines : 80 personnes travaillent ainsi à ce bien commun qu’est l’Internet français. L’Afnic reverse 90% des bénéfices du .fr à la Fondation Afnic pour la solidarité numérique, qui finance des projets internet solidaire sur l’ensemble du territoire français. www.afnic.fr.