Retour à la liste

La Fondation Afnic annonce ses lauréats 2020 pour un internet plus solidaire et accessible à tous

Communiqué de presse

12 novembre 2020 -

68 projets, pour une enveloppe globale de plus de 1 million d’euros, qui favorisent l’inclusion, l’accès à l’emploi, la réduction des inégalités, l’autonomisation

Pour la première fois, la Fondation Afnic a réalisé cette année deux appels à projets dont un dédié aux acteurs de la médiation numérique. Sur un total de 402 dossiers reçus, et examinés, la Fondation Afnic en a retenu 68 pour une enveloppe globale allouée qui dépasse 1 million d’euros, dont 321 000 euros à destination d’ateliers pour accompagner le public dans son apprentissage du numérique.

 

Des tendances fortes

Parmi les 68 lauréats 2020 de la Fondation Afnic pour la solidarité numérique, des tendances fortes ont émergé cette année, visant des publics particuliers ou les projets portant sur les modes de vie, de travail et de consommation :

  • des projets visant l’accompagnement des jeunes, et notamment les collégiens, pour les sensibiliser aux médias et à l’information tel le projet Éducation aux Médias, ou les ateliers d’initiation des jeunes aux techniques du son et de l’image proposés par Ateliers du Pôle Multimédia. Citons également l’initiative Collégiens Écocitoyens en Bourgogne-Franche-Comté qui leur permet de s’ouvrir au monde et d’autres cultures et à pratiquer les langues ;
  • des projets à destination d’un public essentiellement féminin, comme Ell’Oweb qui propose de sensibiliser les lycéennes au numérique, en Auvergne-Rhône-Alpes, afin de favoriser la mixité professionnelle dans un secteur d’activité porteur d’emploi et peu mixte, E-Mujeres qui mène l’expérimentation et le développement d’un espace sécurisé et sécurisant pour les femmes victimes de prostitution et leurs enfants en Martinique, projet basé sur le développement de leurs compétences numériques pour favoriser l’insertion socio-professionnelle, ou encore Act for Mumz en Île-de-France, qui vise à développer une plateforme d’entraide entre les femmes de 4 quartiers politiques de la ville ;
  • des projets pour améliorer le quotidien : ceux inclusifs d’Apaj’Echange, qui vise à créer une plateforme coopérative d’échange de lieux de vies pour les personnes en situation de handicap afin de bénéficier de vacances, ou de Signe à l’œil, qui souhaite développer sur 3 ans un web-répertoire de chansons françaises interprétées en conjuguant Signes et Danse. Mais aussi, dans un autre genre, Une Planète dans mon assiette, qui vise à construire le « Wikipedia de l’alimentation », en décryptant l’empreinte écologique des produits à partir d’un simple scan.

Enfin, il est important de mentionner que la Fondation Afnic a également apporté son soutien à 7 initiatives locales visant à réduire les fractures et les inégalités particulièrement révélées pendant la crise du Covid-19.

 

Une nouvelle ressource pour les porteurs de projet

La Fondation Afnic travaille sur un nouveau service afin d’aider les porteurs de projets dans la maturation et la structuration de leur projet : « la Ressourcerie ». Cet espace dédié, sur le site internet de la Fondation, leur permettra d’accéder à différents services :

  • la liste des formations ou prestations accessibles,
  • une rubrique qui regroupera différentes documentations, telles que les dispositions prévues par la loi, ou les nouvelles directives gouvernementales,
  • l’accès à l’ensemble des projets soutenus par la Fondation, avec une description détaillée sur l’évolution du projet par le lauréat, les obstacles rencontrés, les solutions mises en œuvre, et offrant la possibilité d’une mise en relation afin d’échanger.

Ce service ambitieux est en cours de développement et devrait être mis en ligne d’ici la fin de l’année. 

Depuis sa création en 2015, la Fondation Afnic a reçu près de 1 700 candidatures, et a reversé un peu plus de 4,9 millions d’euros à 244 projets. Ce soutien financier pour le développement d’un internet solidaire est possible grâce à l’Afnic qui lui reverse 90 % des bénéfices du .fr. L’ensemble des lauréats de la Fondation Afnic sont présentés ici.

 

À propos de la Fondation Afnic

La Fondation Afnic pour la solidarité numérique a été créée en avril 2015 par l’Afnic. Son objectif : soutenir le développement d'un internet solidaire, la formation et la sensibilisation à ses usages, par le soutien à des initiatives locales et structurantes de solidarité numérique et à des projets de recherche portant sur le thème de la solidarité numérique. Après 5 appels à projets, la Fondation Afnic a versé plus de 4,9 millions d'euros à 244 projets. Pour plus d’informations : www.fondation-afnic.fr

Read this page in English Haut de page

A propos de l'AFNIC

L’Afnic est l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération. Elle est l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en .fr. L'Afnic gère également les extensions ultramarines .re (Île de la Réunion), .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .tf (Terres australes et antarctiques Françaises), .wf (Wallis et Futuna) et .yt (Mayotte).
Outre la gestion des extensions françaises de l'internet, le rôle de l'Afnic s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres, à un internet sûr et stable, ouvert aux innovations et où la communauté internet française joue un rôle de premier plan. Ainsi, l’Afnic, association à but non lucratif, reverse 90 % de ses bénéfices à sa Fondation pour la solidarité numérique. L’Afnic est également l’opérateur technique de registre d’entreprises et collectivités ayant choisi d’avoir leur propre extension, telle que .paris, .bzh, .alsace, .corsica, .mma, .ovh, .leclerc ou .sncf.
Fondée en 1997 et basée à Saint-Quentin-en-Yvelines, l’Afnic compte aujourd'hui 80 collaborateurs.