Panorama du .fr en 2013 : une année de ralentissement de la croissance

Janvier 2014

 

Au 31 décembre 2013, le .fr comptait 2 716 027 noms de domaine, soit une croissance de 8.2% en 2013. Cette performance qui reste plus élevée que la moyenne du marché mondial (7.1% d’après nos estimations) est en diminution significative par rapport à 2012.

Le .fr suit la tendance globale au ralentissement du marché des noms de domaine au niveau mondial, de manière plus marquée après plusieurs années de surperformance significative.

Cette surperformance se retrouve sur le marché français où le .FR continue de gagner des parts de marché, à 36.5% contre 36% à fin 2012. Ceci est largement expliqué par la mauvaise performance du .COM en France (+5.6%) en 2013.

 

 

 

Les grands facteurs contribuant à expliquer ces évolutions sont :

  • Le ralentissement de l’économie, le taux de corrélation entre créations d’entreprises et dépôts de .FR étant historiquement proche de 90% ; ce ralentissement pèse aussi sur le taux de renouvellement, les titulaires étant moins enclins à conserver des noms inutilisés;
  • Les évolutions dans les usages (tablettes, media sociaux…) qui modifient potentiellement les habitudes de navigation sur Internet des utilisateurs et leurs modes d’accès aux contenus ; l’impact de ces évolutions n’a pu être déterminé avec précision jusqu’à présent et des études publiées par d’autres registres affirment même qu’il est marginal.

 

Après un fort développement consécutif à l’ouverture de juin 2006, le segment des particuliers détenteurs de .fr tend depuis 2011 à évoluer de manière très proche de celui des personnes morales. De nombreux indices laissent d’ailleurs à penser que beaucoup de ces noms déposés par des particuliers le sont à des fins professionnelles, notamment dans le cas des auto-entrepreneurs.

 

 

 

 

Les noms déposés par des titulaires situés dans les départements et territoires d’Outre-mer comptent pour 0.3% du total (9 221 noms) tandis que les titulaires situés à l’étranger représentent toujours 4.9% du total du portefeuille (132 196 noms), un pourcentage en légère progression prouvant que le .FR tend à se développer à l’étranger au même rythme que sur son marché national. On note que le seul département de Paris compte pour 412 145 noms, soit 15.2% de l’ensemble des .FR déposés.

 

On peut enfin noter une émergence continue de DNSSEC avec 3.79% de noms signés (102 898) et une certaine stagnation des noms accentués de type « IDN » à 26 828 noms (1%).

 

Read this page in English Haut de page

Commentaires :


Votre email ne sera jamais publié
Supprimer la réponse